Chapitre 2 économie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 2 économie

Message  david le Mar 28 Oct - 10:26

Chapitre 2 : Les courants de pensés économiques :

I : Le courant classique :
Le courant classique c’est le courant contemporain de la révolution industrielle et de l’essor du capitalisme. Les économistes classique sont les fondateurs de l’économie politique et ont pour domaine d’étude l’ensemble des activités qui concourt a la production, a la circulation et a la répartirions des richesses. Les principaux fondateurs de l’économie et de la théorie du libre échange sont plutôt des anglais. (Voir documents biographie). Les principaux thèmes de l’économie politique sont les suivantes : La croissance économique liée essentiellement au machinisme et à la division du travail. La croissance démographique. La répartition du revenu national. En effet, l’économie politique a 2 idées principales : l’économie de marché et la monnaie neutre qui ne sert qu’à l’échange.

II : Le marxisme :
Après avoir obtenu son doctorat il se tourne vers le journalisme, il est l’un des grands penseurs du 19éme siècle. Ces travaux seront influencer par la philosophie de Hegel, le socialisme français et la politique anglais notamment avec David Ricardo, ces ouvrages essentiel sot les suivants : - Le manifeste du partis communismes en collaboration avec Engels –Contribution a la critique de la vie politique. –Le capital. Les idées de Marx sont les suivantes : Marx commence par entreprendre une lecture critique des classique Anglais, Il remet en cause la vision optimiste de la division du travail d’Adams Smith en distinguant la division technique du travail et la division sociale du travail. La division technique du travail c’est celle qui apparait dans la manufacture, elle ce caractérise par la parcellisation des taches et ramènes les hommes a l’Etat d’esclavage sous la domination du capital. La division sociale du travail c’est la résultante de la compétition entre différent producteur et qui relève de l’anarchie capitalisme. Marx conteste également la loi de population de Malthus il y évoque l’existence d’une surpopulation relative inhérente à l’évolution historique du capitalisme. Pour Marx, la surpopulation, la misère et le chômage serait lié à un aménagement des structures productives qui se traduisent par la valorisation de la capitale par rapport au travail humain. Marx distingue alors au sein de la classe ouvrière, l’armée active qui est composé de l’ouvrier au travail et l’armée de réserve industriels qui sont les chômeurs. Marx est à l’ origine du concept de la plus-value. Marx reprend la vision de Ricardo de la valeur travail et dénonce l’exploitation des travailleurs face au propriétaire des moyens de production.
Engels né en 1820- 1895, il est l’auteur de la thèse autour de laque c’est constituer la doctrine marxiste c'est-à-dire l’action politique marxiste consiste à rendre le prolétariat conscient de sa mission.
Lénine né en 1870- 1924, Pour Lénine, il faut apporter de l’extérieur une conscience révolutionnaire au prolétariat.

III : Les Néo-classiques :

L’école néo-classique est un ensemble d’économiste de la seconde moitié du 19éme siècle dans la ligné des classiques donc il ne s’écarte qu’a propos d’un seul point c celui de la valeur du travail a laquelle il substitue la valeur utilité. La valeur se mesure à la marge. Noms : Jevons ; Walras ; Pareto.

IV : Le Keynésianisme :

John Maynard Keynes 1883- 1946

david

Messages : 13
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum