chapitre 1 management d'entreprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

chapitre 1 management d'entreprise

Message  david le Mar 14 Oct - 0:06

Management d’entreprise

Chapitre1 : La logique entrepreneuriale :
Section1 : L’entrepreneur, un homme clé de l’économie :
1 : Définition de l’entrepreneuriat :
Le dynamisme des économies repose entre autres facteurs sur la création d’entreprise celle-ci dépend d’entrepreneur qui prennent le risque de ce mettre a leurs compte, de ce lancer dans les affaires. L’entrepreunariat (entrepreneurship) consiste dans la volonté et l’action d’une ou de plusieurs personnes de crée et ou de développer une entreprise. On distingue 3 éléments essentiel pour définir l’entrepreunariat, d’abord la création pure qui est la forme de création la plus répandu.
Rachat de tous ou en partie d’une entreprise existante. Le repreneur a le plus souvent comme objectifs la maximisation des profits ou faire fonctionner/développer autrement l’entreprise afin de faire augmenter le chiffre d’affaire.
La franchise : En devenant franchisé, le créateur s’incère dans un réseau ayant fait ses preuves. Le lancement de l’activité est facilité mais en contre partie, le franchisé doit s’acquitté de redevance auprès du franchiseur.
2. Le profil de l’entrepreneur :
«Il l’y a pas un caractère d’entrepreneur mais il faut du caractère pour l’être » disait Peter Drucker 1909-2005 (le grand théoricien du management). En effet si il n’existe pas un profil type du créateur d’entreprise, le créateur doit avoir les caractéristique suivantes : Un besoin d’indépendance et de réalisation de soi ; la capacité de prendre des initiatives ; la volonté d’être autonome et ne pas dépendre d’une hiérarchie ; la volonté et le courage d’aboutir en travaillant beaucoup ; le gout du risque.
3 : Le rôle économique de l’entrepreneur :
C’est l’économiste, Schumpeter (1883-1950) qui a insisté sur le rôle fondamentale de l’entrepreneur pour mettre en mouvement la machine capitaliste, celle si est imprimé par les nouveaux objets de consommations, par les nouvelles méthodes de productions. Ce processus de destruction créatrice constitue la donné fondamentale du capitalisme. En innovant, en créant des entreprises en revitalisant les entreprises existantes les créateurs créent d’abord les emplois pour eux et par la suite pour les autres. Ainsi les entrepreneurs ont un rôle à la fois économique par le développement de la croissance et sociale pour la création d’emploie


Section 2 : les étapes de la création d’entreprises et les aides :
A : les étapes de la création :
On trouve une idée originale, on la valide (étude de marché), monter le projet et définir les besoins, trouver le financement et réalisé le plan de financement, la forme juridique de l’entreprise et s’immatriculé au RCS (registre du commerce et des sociétés), lancer l’entreprise et suivre attentivement la réalisation en les comparant aux prévisions.
B : Les aides à la création :
Le créateur doit s’entourer de conseil et chercher à maximiser les aides dont il peut bénéficier : Les conseils peuvent être réalisé par des professionnels (expert comptables association etc.…) les aides peuvent être accordé par des collectivités publiques (Etat, commune ou grande entreprises). Elles peuvent prendre des formes diverses à savoir des subventions des commandes des financements des organisations. Il existe parmi ces aides des pépinières d’entreprises.

david

Messages : 13
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum